Catharisme d'aujourd'hui
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Catharisme d'aujourd'hui

Forum de discussion de Culture et études cathares et Église cathare de France.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les trouver ?
Voir le deal

 

 Les cathares et la guerre

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Guilhem
Admin



Messages : 916
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 65
Localisation : Carcassonne (Aude)

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyMer 25 Jan - 11:30

Nous vivons aujourd'hui une situation qui peut nous sembler inédite, mais qui est en fait terriblement banale. D'après un livre assez ancien, mais toujours valable vu qu'il n'y a pas eu une année de paix depuis sa parution, en 5000 ans d'histoire de l'humanité (depuis la civilisation sumérienne), le monde n'a connu que 250 ans de paix universelle.
Seulement, depuis l'horrible massacre de la seconde guerre mondiale — 80 à 85 millions de morts — qui représentait à l'époque plus de 2,5% de la population mondiale, nous avons observé les guerres faites par les autres et nous avons fait la guerre sur d'autres territoires que le nôtre, c'est-à-dire l'Europe.
L'exception unique de la guerre entre la Bosnie, la Croatie et la Serbie (1992-1995) a d'ailleurs fait l'effet d'un électrochoc avec ses 100 000 morts civils et militaires. Par comparaison, la guerre en Ukraine en a fait environ trois plus en moins d'un an.
Aujourd'hui nous sommes encore confronté à un conflit qui se déroule en Europe, entre pays suffisamment développés pour être comparables.
Comment un cathare peut-il réfléchir à cela ?
D'un point de vue spirituel, il ne peut que considérer que sa vision du monde, dans sa sauvagerie naturelle, sa volonté prédatrice et sa décrépitude permanente, ne fait que se confirmer année après année.
Mais le cathare ne peut vivre «hors-sol», il doit aussi réfléchir sur un plan humain. Dans quels domaines peut-il agir et comment peut-il envisager l'avenir ?
Une guerre, si on veut la ramener à sa condition primaire, le reste n'étant que question de moyens, peut se comparer à une dispute d'enfants dans une cour d'école.
Pour des raisons mimétiques deux enfants en viennent aux mains. Comment cela peut-il se résoudre ? Soit l'un des deux prend le dessus de façon significative et l'autre abandonne le terrain, soit une autorité supérieure (un maître d'école) intervient et sépare les protagonistes.
Quand cela se passe au niveau d'États la situation est comparable. Soit l'un des deux vainc l'autre (La Russie face à la Géorgie par exemple), soit les deux acceptent que le conflit soit géré par une autorité reconnue comme supérieure (L'ONU en l'occurrence). Ce dernier cas est beaucoup plus rare, car l'ONU est de moins en moins reconnue par les États, et notamment ceux qui n'y bénéficient pas du droit de véto, les autres se contentant d'utiliser cette institution à leur avantage et à la nier dans le cas contraire. Mais cette autorité supérieure peut être un autre pays tiers, comme ce fut le cas dans la guerre du canal de Suez, opposant l'Égypte d'un côté à la France et le Royaume-uni de l'autre. Les États-unis d'Amérique sont intervenus pour obliger les deux pays européens à se retirer avant d'avoir pu imposer leurs vues à l'Égypte. Pas par sympathie, mais pour préserver ses propres intérêts politiques et économiques sur un canal extrêmement important pour les échanges commerciaux.
Il est clair que le conflit en Ukraine ne pourra pas se résoudre par l'une des deux options que je viens d'évoquer.
Les raisons sont multiples :
1 - Le pouvoir russe s'est trompé dans son analyse initiale quant à la vulnérabilité de l'Ukraine. Il a cru qu'après l'apathie occidentale vis-à-vis de la Géorgie, de la Moldavie et même de l'Ukraine en 2014, il pouvait pousser ses pions sans risque sérieux. 
2 - Les occidentaux ont compris que l'objectif de restauration de la grande Russie tsariste du mégalomane du Kremlin l'amènerait à poursuivre ses activités d'annexion tant qu'il estimerait ne pas en avoir fini ou tant qu'une forte opposition militaire ne s'exercerait pas contre lui.
3 - L'Ukraine ne s'est pas effondrée dans les premiers jours, comme tout le monde le croyait, obligeant les occidentaux à prendre leurs responsabilités.
4 - Les États-unis se sont rendu compte que le financement de la guerre en Ukraine, quel qu'en soit le coût, serait toujours moins cher qu'une intervention directe, au nom de l'OTAN, et avait l'avantage de ne mettre en danger aucune vie américaine, sujet extrêmement délicat depuis la guerre du Vietnam.
5 - Les européens se sont retrouvés entraînés, soit par obligation morale (Europe de l'Ouest), soit par crainte d'être les prochains sur la liste (Europe de l'Est) et en retirent les mêmes avantages que les USA.
6 - L'OTAN voit dans ce conflit un moyen de ruiner à long terme l'économie russe et donc d'en faire un adversaire affaibli, quand un autre (la Chine) semble atteindre, lui, la masse critique favorable à des visées expansionnistes. Après tout, cela avait déjà marché pour faire tomber le rideau de fer avec la course aux armements nucléaires et à l'espace.
Au final, cette guerre par procuration arrange tout le monde, à l'exception notable des Ukrainiens aujourd'hui et des Russes demain.
Par contre sa conclusion est beaucoup plus hasardeuse. Soit elle se terminera par une situation figée durable (comme en Corée, en Géorgie, en Moldavie) ce qui pourrait être l'objectif américain, mais qui semble menacé par la combativité ukrainienne et l'allant guerrier des pays baltes, de la Pologne, de la Finlande et de la Suède. Soit elle se terminera par la capitulation d'un des deux belligérants, ce qui semble peu probable de la part des Ukrainiens tant que nous leur fournirons les moyens militaires nécessaires, et encore plus du côté russe dont la ténacité obéit à des concepts inconnus des occidentaux (voir la bataille de Moscou et de Stalingrad pendant la seconde guerre mondiale). Quant à espérer l'effondrement interne de la Russie, s'il semble intéressant d'un point de vue géopolitique, il comporte des risques énormes de guerre civile (les milices privées étant de plus en plus nombreuses) qui sont sans exemple dans un pays disposant d'une quantité phénoménale d'armes nucléaires.

Alors, y a-t-il une solution acceptable ? Je n'en sais rien, mais ma nature cathare me rend assez fataliste. Si cela devait dégénérer et conduire à une quasi-éradication de l'humanité, cela confirmerait mon point de vue sur la malignité de ce monde. Si cela devait se résoudre, mon analyse cathare serait qu'il ne s'agit que d'une pause dans un processus de déliquescence qui ne fait que se renforcer et s'accroître.

Chantal aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Jean-Paul




Messages : 80
Date d'inscription : 08/11/2021

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyMer 25 Jan - 14:24

L'article de Guilhem a le mérite de montrer s'il en était besoin que la violence ne règle aucun conflit, au pire elle entraîne l'escalade de la violence jusqu'à l'apocalypse nucléaire, au mieux la victoire d'un belligérant nous laisse un moment de répit avant que le désir de revanche ne rallume encore la violence comme le montre l’enchaînement des guerres de 1870 où les allemands nous humilient en annexant l'Alsace et la Lorraine ce qui entraîne la guerre de 14-18 à l'issue de laquelle les alliés humilient l'Allemagne ce qui conduira au nazisme et à la seconde guerre mondiale. Jean Giono écrivait : "Le pacifisme demande beaucoup plus de courage que de faire la guerre." Ce courage a manqué à l'OTAN au début du conflit en Ukraine. Si à la question : Si Poutine attaque l'Ukraine, l'OTAN interviendra-t-il? il avait été répondu par l'affirmative au lieu de par la négative qui a laissé à Poutine le champ libre pour attaquer l'Ukraine cela aurait peut-être dissuader les russes. La prophétie de Churchill s'est à nouveau révélée vrai. On a eu le déshonneur et la guerre. 
Un dernier point, sommes-nous aussi bien informés que cela? Nous nous gaussons des russes à qui le Kremlin fait prendre des vessies pour des lanternes mais nous-mêmes, depuis le début de ce conflit on nous martèle que les russes et leurs alliés sont les méchants et que les ukrainiens et leurs alliés sont les gentils. Le détachement du monde devrait nous conduire à être plus critique sur l'information que nous recevons. Jean-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin



Messages : 916
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 65
Localisation : Carcassonne (Aude)

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyMer 25 Jan - 15:00

Comme je pense l'avoir dit, les motivations de l'aide apportée par les occidentaux à l'Ukraine obéit à des intérêts et des obligations qui n'ont rien d'angéliques.
Mais il faut aussi se rappeler que cela vient de loin. En 1991, la Russie pensait que l'OTAN se dissoudrait, comme s'était dissout le Pacte de Varsovie, conséquence logique à la fin de la guerre froide. Au lieu de cela les pays de l'ex-Pacte ont rejoint l'OTAN un après l'autre. S'étonner que cela ait posé problème, à Gorbatchev d'abord qui ne voulait pas la dissolution de l'URSS, mais simplement sa normalisation et à Poutine ensuite qui y a vu une menace sur ses projets, ne peut étonner personne. Comme toujours, c'est un faisceau d'attitudes et de rendez-vous manqués qui pose les bases d'un futur conflit.
Mais analyser les faits et faire un constat, aussi juste soit-il, ne répond pas à la question : comment arrêter les frais ?
Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Chantal

Chantal


Messages : 529
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 68
Localisation : Bayac Dordogne

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyJeu 26 Jan - 14:11

La capitulation d'un des deux pays apparemment pas envisageable, il semblerait que cette guerre va aller s'intensifiant avec toujours plus d'armes toujours plus destructrices, toujours plus de massacres, une région de la planète vouée à la destruction; scénario d'une troisième guerre mondiale mais qu'il n'est pas de bon ton de nommer pour ne pas réveiller la  conscience  collective. La fin est donc bien incertaine dans cette lutte avec d'un côté un peuple qui se bat pour conserver sa liberté, de l'autre un "fou" jusqu'au-boutiste, sous le regard de badauds qui attendent pour récupérer d'éventuels résultats avantageux du processus . C'est un lieu et un temps où l'on peut prendre conscience de la noirceur de l'âme humaine. Des deux scénarii imaginés par Guilhem, aucun selon lui  ne semble pourtant  vraiment possible. En revisitant la funeste liste des grands prédateurs ayant sévi ou sévissant de nos jours sur la planète, de Hitler à Poutine en passant par Pol Pot, Staline, Mao Zedong, et j'en passe car la liste est trop longue, j'ai imaginé à mon tour deux autres scénarii, peut-être bien utopistes. 
Si le conflit dégénérait avec à la clé une quasi-éradication de l'humanité, un peu comme dans  «Le fléau» de S. King, on pourrait imaginer une longue pause, comme pense Guilhem, car l'humanité devrait se "recréer" mais nous savons bien que  le Mal lui aussi  aurait survécu (cf. «Le fléau». Ma nature cathare plutôt optimiste me pousse à imaginer que cette longue pause pourrait alors parvenir à "lobotomiser" naturellement le cerveau humain en extrayant ce reste de Mal…
Les neuroscientifiques qui aujourd'hui commencent à comprendre l'origine de nos comportements, espèrent mettre en évidence les voies neuronales qui sous-tendent les comportements agressifs. Si notre cerceau est en partie "programmé" pour agresser ses semblables, une part de liberté subsiste, nous disent ces savants, pour moduler ces circuits. Je désire alors, aujourd'hui, croire en la science.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Paul




Messages : 80
Date d'inscription : 08/11/2021

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyJeu 26 Jan - 15:18

Conte cathare : Il était une fois l'église cathare de France qui organisa une marche pour la paix au départ de Carcassonne et en direction du front des combats russo-ukrainiens. Ils partirent cinq cent mais par un prompt renfort ils se virent un million en arrivant au front. Là ils constituèrent avec succès une chaîne humaine pour séparer les belligérants. Les russes rentrèrent chez eux laissant les ukrainiens massacrer en représailles les russophiles du Donbass et de la Crimée et les soldats russes n'ayant pas été capables de tenir les objectifs de Poutine furent à leur retour, tous déportés en Sibérie. Sur ces entrefaites, les chinois voyant les russes affaiblis envahirent la Sibérie et les indiens voyant les chinois occupés au nord les attaquèrent au sud au Tibet. Je passe vite sur le débarquement des troupes taïwanaises à Hong Kong et Shanghai. La troisième guerre mondiale était déclarée.
Nous le savons, ce monde est mauvais et toute tentative humaine pour le rendre meilleur est vouée à l'échec.
Jean-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Chantal

Chantal


Messages : 529
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 68
Localisation : Bayac Dordogne

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyJeu 26 Jan - 16:18

La première partie de ton conte fait vraiment rêver. Mais d'où viennent tous ces cathares?
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin



Messages : 916
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 65
Localisation : Carcassonne (Aude)

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyJeu 26 Jan - 16:42

Sauf que l'Église cathare de France n'a pas vocation à organiser une telle marche tant elle en connaît la vanité. Le catharisme nous apprend le détachement des choses de ce monde, les bonnes comme les mauvaises.

Chantal aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Chantal

Chantal


Messages : 529
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 68
Localisation : Bayac Dordogne

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyVen 27 Jan - 17:21

Il est bien connu que les cathares, parangons de la non-violence ne peuvent en aucun cas cautionner la guerre. La guerre n'est que violence, destruction, désolation, Néant. En Ukraine aujourd'hui, le Mal se renforce, envahit l'espace et le temps. En tant que passagère de cette planète, je suis outrée, révoltée, exacerbée, écœurée, découragée, profondément triste d'être le témoin obligée de tout cela.
Je suis écœurée de nous voir si nombreux à vivre cette guerre par procuration, troupeau, impuissant, indifférent anesthésié par les images aseptisées du tube cathodique. 
Je suis révoltée par les propos cyniques de quelque "journaleux" souriant et "testotéroné" confortablement assis sur un plateau tv, interpelant ainsi un général invité: «Engagez-vous maintenant, est-ce le char Leclerc ou le char léopard, le plus performant?»
Comme il est facile de parler de la guerre en fanfaronnant, bien à l'abri de la mitraille! La guerre est bien en Europe mais elle est encore trop loin… et  ces images de souffrance et de mort qui nous parviennent depuis des mois, nous empêchent-elles de dormir? 
Je suis découragée quand j'entends cet autre général déclarer: «On pourra toujours envoyer des chars plus tard. Cette guerre sera longue
Comment peut-on en arriver à une telle froideur quand on parle de la souffrance et de la mort de nos frères et sœurs humains? 
Comme on se sent alors petits et impuissants face aux discours calculateurs des puissants qui s'installent dans la mort des autres comme dans une bonne affaire à réaliser! 
 De parler ainsi , de cette communauté d'humains à laquelle j'appartiens et de ne pas voir d'issue, de ne pas trouver «comment arrêter les frais» me rend profondément triste. En constatant  l'insidieux pouvoir du Mal qui habite ces nombreuses tuniques d'oubli, je me dis que ces dernières n'ont jamais aussi bien porté leur nom…

Guilhem aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin



Messages : 916
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 65
Localisation : Carcassonne (Aude)

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyVen 27 Jan - 17:39

Ce stade intermédiaire où l'on ne peut pas encore séparer le sensible du spirituel fait profondément souffrir.
C'est comme imaginer la douleur de l'autre au point de la ressentir ; c'est la compassion : souffrir avec.
Quand on atteint le stade suivant ce n'est plus la souffrance qui nous apparaît, mais la nature réelle des êtres. Dès lors on voit chacun à son stade d'avancement de l'animal au spirituel. On est conscient de chacune de ces phases, avec ses problèmes et son lot de souffrances immédiate ou à venir. On voit l'homme totalement ignorant de sa part spirituelle qui croit maîtriser sa destinée alors qu'il la subit. On voit ceux qui ont reçu l'éveil et savent quelle voie ils doivent suivre, mais qui n'étant pas encore détachés du monde souffrent pour lui dans leur part mondaine. On voit aussi ceux qui peuvent se détacher momentanément et qui deviennent alors étrangers à ce monde, comme en état de mort imminente, flottant au-dessus de leur enveloppe charnelle et qui ont pour ceux qui souffrent l'empathie de celui qui sait ce qu'ils ressentent tout en sachant que ce n'est pas lui qui le ressent. Ils savent le chemin qu'ils doivent supporter pour le rejoindre sur le palier qui mène sans doute à la dernière porte.
Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Chantal

Chantal


Messages : 529
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 68
Localisation : Bayac Dordogne

Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre EmptyVen 27 Jan - 18:29

On ne dira jamais assez la difficulté du lâcher-prise:  je n'abandonne pas mes recherches pour trouver la "formule magique"! Merci de donner ta vision des choses de ce monde. Cela me fait penser au logion 8 dont José désire que nous parlions: «Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende!»
Il me semble aussi avoir lu dans le N.T: «Celui qui a des yeux pour voir, qu'il voie.» À vérifier…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les cathares et la guerre Empty
MessageSujet: Re: Les cathares et la guerre   Les cathares et la guerre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cathares et la guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre des étoiles
» La dictature et la guerre
» Contes cathares
» Cathares et exorcismes
» La foi chez les cathares

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharisme d'aujourd'hui :: Publications :: Le catharisme dans le monde-
Sauter vers: