Catharisme d'aujourd'hui
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Catharisme d'aujourd'hui

Forum de discussion de Culture et études cathares et Église cathare de France.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 Culte de mars: La fin d'un monde?

Aller en bas 
AuteurMessage
Chantal

Chantal


Messages : 959
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

Culte de mars: La fin d'un monde?  Empty
MessageSujet: Culte de mars: La fin d'un monde?    Culte de mars: La fin d'un monde?  EmptyMar 19 Mar - 18:23

Il était bien vain  de croire, en effet, que la "civilisation" pourrait nous offrir d'autres horizons que celui de la violence. «La ligne de conduite» de tout pouvoir participe au temps cyclique, l'humain répète ses erreurs et ses atrocités à l'envi. Les États sont toujours en quête de nouveaux profits, de recherche d'hégémonie  sur les peuples ou sur les autres États. Ces "prédateurs", nos voisins, nos contemporains, portant à leur passif guerre civile, crimes contre l'humanité, génocides au nom d'une purification ethnique (cf. le thème de «La Serbie Céleste») avec à leur tête des dictateurs sans foi ni loi n'ont, en terme de violence, rien envié au passé. La violence est permanente dans l'Histoire de l'humanité. «Le roseau pensant» oscille sans cesse entre le Bien et le Mal, incapable de se libérer de sa gangue de boue. 
L'analyse girardienne sur l'importance de la cohésion dans l' identité communautaires trouve, tout en nous prouvant son actualité renouvelée, une illustration très parlante dans ces pays "créés" par union forcée de populations pluriethniques maintenues sous le joug d'États fascistes. On voit le triste résultat quand tombent ces États (Yougoslavie, Tchécoslovaquie pour n'en citer que deux).
Guilhem a écrit:
Citation :
[…] Que l'intérêt soit religieux, ethnique ou vénal, tant que ceux qui le partagent se sentent unis par quelque chose qui les dépasse, ils seront impossibles à dissocier que ce soit par un régime politique ou une frontière.
Là, se trouve l'Histoire du catharisme occitan. Tout pouvoir, religieux, politique, ou les deux, ou autre encore qui ne tient pas compte de cet axiome se voit alors  obligé aux pires exactions s'il veut  venir à bout de ce  groupe humain qu'il ne peut tolérer. L'Église catholique du Moyen-Âge l'avait bien compris. La violence n'a plus de limites, même face à la non-violence, la vie n'a plus le même sens. Oui, on comprend aisément le chant des cathares partant au bûcher. Car, si la violence qui caractérise ce monde n'est pas notre fait,  le quitter nous en libère enfin. Ils étaient déjà libérés de ce monde.

Guilhem, Pierre de Montech et Vladimir aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Culte de mars: La fin d'un monde?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Culte du 12 Mars
» L'"isolement" dans le monde
» L'homme pensant face au monde
» Des choses cachées depuis la fondation du monde
» Service de mars 2023

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharisme d'aujourd'hui :: Publications :: Cultes publics cathares-
Sauter vers: