Catharisme d'aujourd'hui
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Catharisme d'aujourd'hui

Forum de discussion de Culture et études cathares et Église cathare de France.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

 

 Poésie: Menace

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Chantal

Chantal


Messages : 959
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyLun 3 Jan - 17:51

Il y a déjà longtemps que j'avais envie de vous présenter ce poème.  La peur qu'il ne vous déplaise avait retenu mon élan, néanmoins j'aimerais connaitre vos sentiments sur ce texte apocalyptique qui me hante depuis que je le connais. Voici la première strophe (il y en a 4, et la tension monte graduellement jusqu'à la fin ). S'il ne vous plait pas, je le remettrai dans mon tiroir; dans le cas contraire, faites un signe et j'enverrai la suite. Mais peut-être, ne suis-je pas la seule à écouter ce poète?

                                                               "Menace
Dans un bureau conditionné, peut-être, il y aura eu
Une défaillance dans le calcul du compte des denrées
Ou une maladie balancée dans la chaîne alimentaire
Par un comptable sans pouvoir
Il suffira d'une avarie presque minime pour que se casse
Une extrêmement flexible tige ou  un miroir
Il suffira d'un signe dans le ciel, un oiseau immobile
Ou trois fois rien de différent dans l'intime de l'air
Ce sera vers midi et se fera un grand silence
Et tout de suite on entendra un cri de femme long
Comme sorti d'une voiture accidentée dans un décor de pluie
On vous aura annoncé votre mort à la télévision ...   "
Revenir en haut Aller en bas
Vidal

Vidal


Messages : 308
Date d'inscription : 05/11/2021

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyLun 3 Jan - 20:05

Je ne m'y serai pas arrêté, mais pour le coup, la suite m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin
Guilhem


Messages : 1595
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 66
Localisation : Carcassonne (Aude)

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyLun 3 Jan - 21:39

D'une certaines façon cela me fait penser à Prédiction avec Nicolas Cage.
Voyons la suite.
Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Chantal

Chantal


Messages : 959
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyMar 4 Jan - 1:41

Il sera aussitôt et simplement trop tard
Trop tard pour tout, pour la colère et pour le cri
Trop tard pour la fuite et trop tard pour la révolte
Trop tard pour le dernier bateau et pour la lutte et pour la vie
La lumière s'éteint partout, des téléphones sonnent
Il souffle un joli vent vénéneux dans les hôpitaux déserts
Vous vous trouvez atteints par grappe et vous mourrez
Une réaction incontrôlable propage un gaz dans le ciel vert
La misère n'a que son mufle et vous vous jetez sur les routes
Pour la grande scène de l'exode qui cette fois finira mal
Il n'y a plus de refuge au bout de la route, plus de route
Plus de sens de la marche, plus de marche à suivre, plus de sens
Revenir en haut Aller en bas
Vidal

Vidal


Messages : 308
Date d'inscription : 05/11/2021

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyMar 4 Jan - 5:55

Ouf, ouf, ouf! En effet, la suite apporte de l'eau au moulin.
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin
Guilhem


Messages : 1595
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 66
Localisation : Carcassonne (Aude)

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyMar 4 Jan - 6:49

Et oui, quand le monde s'écroule sur lui-même du fait de son imperfection, il n'est plus peine de réagir, de se rebeller, etc. La seule chose qui reste à faire est de lâcher prise et de se tourner vers l'Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Vidal

Vidal


Messages : 308
Date d'inscription : 05/11/2021

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyMar 4 Jan - 7:35

Je ne résiste pas à vous passer ce logion 21 où Marie dit à Jésus: À qui ressemblent tes disciples ? Il dit : Ils ressemblent à des garçons dépositaires d’un champ qui n’est pas à eux. Quand viendront les maîtres du champ, ils leur diront : laissez-nous notre champ. Eux, ils sont nus devant eux pour le leur laisser, et ils leur donnent leur champ. C’est pourquoi je vous dis : si le maître de maison sait que le voleur va venir, il veillera avant qu’il ne vienne et ne le laissera pas pénétrer par effraction dans la maison de son royaume pour emporter ses meubles. Vous donc, soyez vigilants à l’égard du monde, ceignez vos reins avec grande force de peur que les voleurs ne trouvent le chemin pour parvenir à vous, car le profit que vous espérez, ils le trouveront. Puisse-t-il y avoir parmi vous un homme averti : quand le fruit a atteint la maturité, il est venu en hâte la faucille à la main et l’a récolté. Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

Chantal aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Chantal

Chantal


Messages : 959
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyMar 4 Jan - 8:39

On peut dons s'imaginer que dans l'immédiateté de la situation, la majorité des esprits, non éveillés alors, bénéficieront seulement de la transmigration, n'est-ce pas?
Voici la fin du poème.

"Vous allez de plus en plus vite certainement
A Lyon ou à New York dans de grands avions impassibles
Que lancent depuis des chapelles aseptiques des voies fabriquées
La misère, vous la visitez en club dans des pays exotiques
Dans les appartements bourgeois qui ont l'allure de scènes de théâtre
Où tout passe par le filtre du velours et de la convention
On manie l'argenterie, le mot d'esprit, le capital
Et le concept et surtout sans jamais presque hausser le ton
La bourgeoisie règne en papier crépon sur son royaume
Sûre d'elle même, de sa technologie, de ses oreilles de coton
On ne sait pas trop où l'on va mais qu'importe,
Quand on accroche sur le rôle, on improvise et à Dieu va- t

L'émotion vide que vous récitez, le théâtre
Donnent dans les gréements sur le ciel peint en haut
C'est une sorte de bateau fantôme bien dans ses cales
Quelques petits milliards de nègres qui ont peur
Monde factice, O monde sans raison, monde fragile
O, qui vit follement de sa fragilité
Qui trouve dans sa fuite un certain relatif équilibre
Et l'abîme comme un ventre attire les fous qui vont s'y damner
Monde captif, O monde sans amour, monde fragile
Braves gens qui vous êtes laisser drainer
Je veux répandre la terreur comme une marée patiente
Il reste peu de temps pour sauver le monde et vous sauver."
Jacques Bertin
Revenir en haut Aller en bas
Vidal

Vidal


Messages : 308
Date d'inscription : 05/11/2021

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyMar 4 Jan - 9:01

Vous êtes prêt à vivre dans le Royaume, avec le Père? Vous avez fait votre bonne fin? Fait les deux Un?
On a pas annoncé votre mort à la télévision?
Vous attendez quoi?
Vous espérez repartir..., encore et encore, pour un tour dans ce monde de désolation semble nous dire Jacques Bertin... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin
Guilhem


Messages : 1595
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 66
Localisation : Carcassonne (Aude)

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyMar 4 Jan - 12:20

Oui, la critique est claire, mais je la trouve incomplète.
François de Malherbe nous rappelle que cela nous concerne tous :
Consolation à M. du Perier a écrit:
La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles :
On a beau la prier ;
La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles,
Et nous laisse crier.
Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre,
Est sujet à ses lois ;
Et la garde qui veille aux barrières du Louvre
N'en défend point nos rois.

Et je lui laisse également mon dernier mot qui nous rappelle que ce monde n'a rien à nous offrir de comparable à notre éternité :
Citation :
Mais elle était du monde, où les plus belles choses
Ont le pire destin ;
Et rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L'espace d'un matin.

Vidal et Chantal aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Chantal

Chantal


Messages : 959
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyMar 4 Jan - 17:54

Guilhem a vu juste; le texte n'est pas complet. J'avais oublié 48 autres vers , mais je vous ferai grâce  de 32 d'entre eux ( que l'on peut lire sur la toile) . Et ces douze derniers signent vraiment la fin.

"Je vous dis qu'il est temps, ce monde est dans ce carnet qu'on referme
D'un geste las et qu'on écrase comme un coeur
Regardez s'envoler votre dernier bel avion magnifique
Il s'en va errer dans la banlieue des pourquoi, comment
Ce monde, on l'oubliera, dites vous bien, très vite
Comme dans un éphéméride, un chiffre parmi cent
Ce monde est déjà rien de plus qu'un graphisme misérable
Dans quoi , l'oeil et la raison cherchent ce qu'on pouvait y trouver
Maintenant que le livre se ferme, sentez ce vide sidéral
Le ciel est désert, la terre bruit de cris désaccordés
Que se lèvent ici, ceux qui ont de l'esprit pionnier dans la tête
Il va falloir dès ce soir tout recommencer."

J.Bertin a écrit ce poème en 1977. Je me doute que les accents guerriers dont j'ai fait l'impasse ne vous plairaient certainement pas, mais ce texte est quand même visionnaire. . .
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Paul




Messages : 102
Date d'inscription : 08/11/2021

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyJeu 6 Jan - 11:48

Les chants désespérés sont les chants les plus beaux. Nous le savions, ce monde matériel corrompu et provisoire court à sa perte avec tout ce qu'il contient de corrompu et de provisoire. Les cathares pourraient s'en réjouir car cet anéantissement serait une libération. Cependant comme l'auteur de ce poème qui ne peut s'empêcher de terminer sur une note d'espoir : "Il va falloir dès ce soir tout recommencer.", certains aspects de la règle de justice et de vérité comme la juste suffisance, la non violence alimentaire ou le dépossession matérielle, sont de nature par un appel à la décroissance à permettre à ce monde de perdurer. N'y a t-il pas là un paradoxe? Jean-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin
Guilhem


Messages : 1595
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 66
Localisation : Carcassonne (Aude)

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyJeu 6 Jan - 12:42

Non, parce que ce monde disparaîtra non par l'effet négatif de ses habitants, mais par la fuite des esprits saints qui se seront libérés. Quand le dernier partira, ce qui donnait une apparence d'éternité disparaîtra et il sombrera dans le néant d'Être de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Jean-Paul




Messages : 102
Date d'inscription : 08/11/2021

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyVen 7 Jan - 10:54

Mais ce monde peut disparaître par l'effet négatif de ses habitants. Espérons qu'alors le dernier des esprits saints se sera libéré. Jean-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Chantal

Chantal


Messages : 959
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyVen 7 Jan - 11:03

Jean-Paul a écrit:
Citation :
...la juste suffisance, la non-violence alimentaire ou la dépossession matérielle, sont de nature par un appel à la décroissance à permettre à ce monde de perdurer
.
Citation :
Non, (rappelle Guilhem) le monde disparaitra par la fuite des esprits
.
En effet, ces actions à " effet" plutôt "positifs" doivent permettre à leurs auteurs de devenir meilleurs et ainsi de libérer leurs esprits. Le paradoxe apparait alors uniquement pour notre âme humaine attachée à ce monde: elle tente de le respecter, de le protéger pour en fait mieux le quitter. Cette situation inconfortable nous déstabilise complètement en nous mettant "au pied du mur", face à l'alternative: choisir le monde tout en étant complètement impuissant quant à la possibilité de le rendre meilleur et en s'éloignant d'un éventuel salut, ou bien lâcher -prise en dépossédant notre âme mondaine de toutes ses attaches afin qu'elle rende sa vraie  place à notre âme spirituelle. C'est vertigineux!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Paul




Messages : 102
Date d'inscription : 08/11/2021

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyLun 17 Jan - 10:17

Cette dernière intervention de Chantal, me donne l'occasion d'évoquer la prochaine élection présidentielle. J'ai beaucoup de mal à admettre qu'en tant que sympathisant du catharisme, je ne puisse pas faire mon devoir électoral. Le vote n'implique pas forcément qu'on juge les candidats mais on peut évaluer leurs propositions. Certaines propositions sont aux antipodes des valeurs du catharisme. Alors même si mon vote sera "complètement impuissant quant à la possibilité de rendre la monde meilleur", si l'on en croit la légende du colibri, n'aurai-je pas fait ma part? Jean-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin
Guilhem


Messages : 1595
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 66
Localisation : Carcassonne (Aude)

Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  EmptyLun 17 Jan - 10:24

Rien n'interdit à un sympathisant ou à un croyant de voter. Seul le novice et le consolé s'en abstiennent.
Il vous faut comprendre que l'avancement au sein du catharisme nous donne à apprendre et à connaître des choses qui nous semblaient impensables ou incohérentes à l'étape précédente. Ne mettez pas la charrue avant les bœufs.
Si la terre devait disparaître ou si les humains devaient disparaître prématurément, les esprits saints prisonniers qui n'auraient pas fini leur cheminement ne seraient pas sauvés automatiquement. Ils se retrouveraient ailleurs sans doute pour continuer leur cheminement. Mais on ne peut le savoir précisément dans notre état d'être et notre position mondaine.
Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Contenu sponsorisé





Poésie: Menace  Empty
MessageSujet: Re: Poésie: Menace    Poésie: Menace  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésie: Menace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poésie: Royauté, Arthur Rimbaud
» Poésie: Jean Tardieu "Oradour, les Dieux étouffés" 1944

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharisme d'aujourd'hui :: Bibliothèque cathare :: Mythes, légendes, contes, etc.-
Sauter vers: