Catharisme d'aujourd'hui
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Catharisme d'aujourd'hui

Forum de discussion de Culture et études cathares et Église cathare de France.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Ordinateur portable ASUS Chromebook Vibe CX34 Flip
399 € 649 €
Voir le deal

 

 un poème pour adoucir les âmes

Aller en bas 
AuteurMessage
Chantal

Chantal


Messages : 959
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

un poème pour adoucir les âmes Empty
MessageSujet: un poème pour adoucir les âmes   un poème pour adoucir les âmes EmptyJeu 12 Jan - 10:16

Je n'ai pas voulu cassé l'ambiance que l'on prête à Noël, mais pour avoir côtoyé ces derniers mois la misère affective et la grande solitude qui peut régner dans une maison de retraite, je sais, aujourd'hui, que pour la plupart de nos aînés, les silencieux, les presque plus visibles,  Noël c'est plutôt ça. 
   Madame à Minuit  ou Noël
Madame à minuit ,croyez- vous qu'on veille
Madame à minuit, croyez- vous qu'on rit? 
Le vent de l'hiver me corne aux oreilles, 
Terre de Noël, si blanche et pareille,
Si pauvre, si vieille et si dure aussi.

Au cœur de la nuit, les fermes sommeillent,
Cadenas tirés sur la fleur du vin,
Mais la fleur du feu y fermente et veille
Comme el soleil au creux des moulins.
Comme le soleil au creux des moulins.

Aux ruisseaux gelés la pierre est à fendre
Par temps de froidure, il n'est plus de fous,
L'heure de minuit, cette heure où l'on chante
Piquera mon cœur bien mieux que le houx.
Piquera mon cœur bien mieux que le houx.

J'avais des amours, des amis sans nombre
Des rires tressés au ciel de l'été,
Lors, me voici seul, tisonnant des ombres
Le charroi d'hiver a tout emporté,
Le charroi d'hiver a tout emporté.

Pourquoi ce Noël, pourquoi ces lumières,
Il n'est rien venu d'autre que les pleurs,
Je ne mordrai plus dans l'orange amère
Et ton souvenir m'arrache le cœur.
Et ton souvenir m'arrache le cœur.

Madame à minuit , croyez-vous qu'on veille?
Madame à minuit, croyez-vous qu'on rit?
Le vent de l'hiver me corne aux oreilles,
Terre de Noël, si blanche et pareille,
Si pauvre, si vieille, et si dure aussi.

Ce poignant poème de Luc Bérimont ( mis en musique par Léo Ferré) est trop beau pour le garder par devers soi.
Léo Ferré, Catherine Sauvage et Jacques Bertin l'interprètent merveilleusement.

Guilhem et Vidal aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
un poème pour adoucir les âmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un poème qui lie la vie, la mort et la rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharisme d'aujourd'hui :: Bibliothèque cathare :: Mythes, légendes, contes, etc.-
Sauter vers: