Catharisme d'aujourd'hui
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Catharisme d'aujourd'hui

Forum de discussion de Culture et études cathares et Église cathare de France.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Réfrigérateur combiné HISENSE 292 ...
Voir le deal
369.99 €

 

 Des guides spirituels et «militants»

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Chantal

Chantal


Messages : 913
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyLun 12 Fév - 17:54

Ce registre de Jacques Fournier est une vraie mine d'informations sur la société médiévale, et la longue déposition du célèbre berger Pierre Maury,  nous donne à suivre un biopic d'une réalité égale à celle rencontrée dans l'étude d'Anna Brenon sur la vie d'Arnaude de Lamothe.
Plusieurs prêches essentiels de l'Église du désert s'y rencontrent, mais aussi des moments partagés entre croyants et chrétiens qui permettent une compréhension fine de la sociologie cathare. On peut suivre Pierre dans son histoire de berger croyant cathare comme on suit Arnaude de Lamothe au cours de sa courte vie de Bonne Dame. 
Pierre parti acheter six béliers à la foire de Laroque d'Olmes , rendit visite à sa sœur Guillemette qui y vivait alors, nouvellement mariée à un tonnelier nommé Bertrand. Hébergé chez eux pour la nuit, le berger découvrit que sa petite sœur avait fait un bien mauvais mariage et qu'elle était maltraitée par son époux. S'en ouvrant alors au Bon Homme Philipe d'Alayrac rencontré sur la foire le lendemain, ce dernier lui tint ces propos: « Vous autres croyants êtes tenus de garder du Mal toute croyante ou tout croyant, comme vous-mêmes, car c'est ce qu'a ordonné le fils de Dieu, en disant qu'il n'y avait pas d'autre parenté qu'entre bons chrétiens, c'est-à-dire  entre chrétiens et croyants, et que c'étaient ceux-là qui étaient frères et sœurs entre eux» (Mat. 12, 49-50). S'en suit une longue conversation entre le berger curieux d'apprendre et le chrétien pédagogue patient, conversation reprise le lendemain et qui se conclura par le mythe de la tête d'âne que nous connaissons tous. Ici, ce qui m'a le plus intéressé dans l'attitude du Bon Homme, c'est plutôt son analyse de la situation et son implication pour résoudre le problème.
Déposition de Pierre (juin 1324): « L'hérétique ( Philippe d'Alayrac) me dit:« Si vous aidez votre sœur à sortir du pouvoir de cette méchante personne, vous aurez grand mérite. Vous êtes tenu de le faire, c'est-à-dire de la sortir de la mauvaise voie et d'aider à la mettre dans la bonne, car heureux celui qui peut amener beaucoup de personnes à notre bonne voie et agrandir l'Église de Dieu. Ne me faites pas défaut en cela: je vous en prie et vous l'impose, sur votre âme, et je vous l'ordonne, de la part de l'Église, et je vous absous, de la part de Dieu, de tout péché qui pourrait vous arriver de ce fait».
Bien sûr, on ne peut prendre à la lettre ces propos de Pierre, racontant une scène qu'il avait vécu plus de dix ans auparavant (probablement en juin 1306). Mais on a aujourd'hui, à l'appui des sources  historiques, une idée assez précise de la droiture et de la foi de ce berger qui ne peuvent être remises en cause.
Cette scène nous éclaire sur l'implication des Bons-Hommes dans la vie mondaine et surtout sur leur rôle de conseillers moraux dans la  résolution des problèmes entre croyants. De tels conseillers font cruellement défaut à une société telle que la nôtre.

Vladimir aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin
Guilhem


Messages : 1523
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 66
Localisation : Carcassonne (Aude)

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyLun 12 Fév - 19:32

Attention à ne pas céder à la facilité de croire que l'Église cathare demandait, voire imposait, au croyants de séparer des époux dont l'un était catholique. En effet, le croyant est tenu de respecter ses engagements, y compris matrimoniaux, jusqu'à leur fin. Deux exceptions à cette obligation : le plein accord du conjoint(e) non croyant cathare à laisser libre l'autre d'aller vivre son noviciat et l'extraction du membre d'un couple martyrisé du fait de sa foi.

Pierre de Montech et Vladimir aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Chantal

Chantal


Messages : 913
Date d'inscription : 05/11/2021
Age : 69
Localisation : Bayac Dordogne

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyMar 13 Fév - 8:00

Bien sûr, l'Église n'imposait aucune règle à ses croyants, et séparer les êtres eût été contre sa propre essence. Nous sommes là dans le cas exceptionnel numéro deux. La famille de Pierre Maury fut très active dans le catharisme, la majorité de ses membres, voire la totalité était  croyante et impliquée dans la clandestinité. Sauvée d'un mari brutal, Guillemette devint une passeuse, guide des chrétiens dans leurs déplacements et tenait dans la clandestinité une «maison de l'Église».  Elle  vit tous les membres de sa famille disparaitre sous les coups meurtriers de l'Inquisition, mais , malgré cela, et à l'instar de son frère, elle n'abjura jamais, et c'est probablement, sa foi chevillée au corps qu'elle mourut au Mur. Anne Brenon, dans plusieurs de ses livres parle de cette courageuse croyante et en a dressé un magnifique portrait dans son roman historique «L'impénitente».
Revenir en haut Aller en bas
Vladimir

Vladimir


Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2024
Localisation : Allemagne Wiesbaden

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyMer 14 Fév - 2:03

je suis d'accord avec vous deux.   Avec toi Guilhem et avec toi Chantal, je connais les sujets, c'est évident.
   on ne devient Cathar Perfecti que si on est très vieux ou à 65 ans, et si les enfants sont déjà adultes. Sur ce sujet, si on est croyant, on peut se marier.
Revenir en haut Aller en bas
Vladimir

Vladimir


Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2024
Localisation : Allemagne Wiesbaden

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyMer 14 Fév - 2:11

je m'excuse si j'ai dit quelque chose de faux car selon ma logique et ce que j'ai entendu ou lu, il n'y avait pas de jeune cathar je m'excuse encore une fois messieurs
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin
Guilhem


Messages : 1523
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 66
Localisation : Carcassonne (Aude)

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyMer 14 Fév - 5:45

On pouvait devenir Consolé jeune, mais dans la réalité la nécessité d'acquérir le savoir, de le comprendre profondément et de l'intégrer à sa foi, faisait que la plupart du temps on ne faisait son noviciat que dans la seconde partie de sa vie.

Pierre de Montech aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Vladimir

Vladimir


Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2024
Localisation : Allemagne Wiesbaden

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyMer 14 Fév - 11:22

Bonjour Guilhem 
Merci pour la réponse oui c'est compréhensible
Guilhem j'ai une question peut on avoir ce genre de situation a notre époque par exemple si je suis marié je peux faire le noviciat
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Admin
Guilhem


Messages : 1523
Date d'inscription : 04/11/2021
Age : 66
Localisation : Carcassonne (Aude)

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyMer 14 Fév - 12:10

Alors, d'abord il faut comprendre que l'avancement en catharisme se fait par étape. Les impatients seront déçus.
D'abord il faut devenir croyant et cela impose déjà quelques contraintes que j'ai régulièrement expliquées dans mes publications et même dans au moins un prêche.
Une fois clairement reconnu comme croyant, il faut évoluer dans cet état et cela prendra du temps.
Ensuite, le choix d'entrer en noviciat doit être rigoureusement et clairement réfléchi, car c'est un engagement total qui va complètement et,  normalement, rebattre les cartes d'une vie antérieure.
Logiquement le futur novice est dégagé de ses obligations familiales (conjoint, enfants en bas âge, parents dépendants, etc.), soit parce qu'il n'en a plus, soit si le conjoint de façon totalement autonome accepte une séparation définitive et totale.

Pierre de Montech aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://catharisme.forumactif.com
Vladimir

Vladimir


Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2024
Localisation : Allemagne Wiesbaden

Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» EmptyJeu 15 Fév - 21:56

Je l'ai déjà constaté en lisant vos publications sur le site, et je suis tout à fait d'accord avec vous sur le catharisme, étape par étape. Les impatients seront déçus. Peu importe les difficultés, je continuerai jusqu'au bout et j'ai trouvé ce que je cherchais et c'est votre communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Des guides spirituels et «militants» Empty
MessageSujet: Re: Des guides spirituels et «militants»   Des guides spirituels et «militants» Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Des guides spirituels et «militants»
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharisme d'aujourd'hui :: Publications :: Le catharisme dans l'histoire :: Histoire du catharisme-
Sauter vers: